Contenu enregistré dans myHoval

Fichier enregistré dans myHoval

Une erreur est survenue lors de la sauvegarde du contenu dans myHoval.

Quels sont les divers accumulateurs d’eau sanitaire et lequel choisir?

Quels sont les divers accumulateurs d’eau sanitaire et lequel choisir?

L’accumulateur d’eau chaude moderne apporte une contribution écologique et économique importante. Bien choisir son accumulateur d’eau chaude assure un investissement pertinent pour l’avenir.

  • Blog
  • Client / Investisseur

Dans le langage courant, on emploie souvent le terme de chauffe-eau. Mais il convient de rendre à l’accumulateur d’eau chaude ce qui lui appartient. En résumé: dans un chauffe-eau, l’eau est chauffée par une flamme ou par l’électricité directement (angl. to boil = bouillir). C’est ce qu’on appelle un chauffe-eau à chauffage direct. Un modèle dont l’utilisation a été largement abandonnée. 

Le terme d’«eau chaude» fait aussi l’objet de quiproquos. Il est évident que le chauffage aussi a besoin d’eau chaude. Mais le terme d’accumulateur d’eau chaude se réfère à l’eau potable propre (chaude) s’écoulant par les robinets, le pommeau de douche ou dans le lave-linge. 

Les spécialistes préfèrent les termes d’accumulateur tampon, d’accumulateur combiné, d’accumulateur à stratification ou encore d’échangeur de chaleur. Voyons en termes simples ce dont il est question.

Petit abécédaire de l’accumulateur d’eau chaude sanitaire

De nos jours, l’accumulateur d’eau chaude fait généralement partie intégrante d’une installation de chauffage central. En clair, l’eau de chauffage est chauffée par le générateur de chaleur - une pompe à chaleur par exemple - qui transmet ensuite sa chaleur à l’eau sanitaire propre de l’accumulateur. À chaque système de chauffage, sa propre variante d’accumulateur.

L’accumulateur tampon. Ne contenant que de l’eau de chauffage, il peut, selon le système, jouer le rôle d’accumulateur d’énergie pour la préparation d’eau sanitaire. Sa tâche consiste à garantir le fonctionnement efficace du chauffage. Il se charge du stockage temporaire de la chaleur excédentaire provenant du captage journalier d’une installation solaire par exemple, qu’il libère ensuite au fur et à mesure des besoins dans le bâtiment. L’avantage: il évite le relancement du chauffage à chaque petite demande de chaleur et sert de réservoir provisoire de la chaleur issue de sources d’énergies renouvelables économiques.

Avec ses produits EnerVal, Hoval dispose de solutions modernes adaptées à chaque situation - de la maison individuelle à l’application industrielle, de l’accumulateur standard au modèle sur mesure créé spécialement pour un objet.

Il permet d’exploiter efficacement les différentes zones de température de l’accumulateur tampon, les raccords d’entrée des modèles EnerVal étant placés de manière à prévenir au mieux les interférences entre les strates.

Le chauffe-eau à registre. C’est la solution classique la plus fréquemment utilisée dans les bâtiments existants. L’eau de chauffage est chauffée par un générateur de chaleur, soit une pompe à chaleur, soit une chaudière à gaz, à mazout ou à granulés de bois. L’eau de chauffage à l’intérieur de l’accumulateur transmet ensuite sa chaleur à l’eau sanitaire par un réseau de tubes - l’échangeur de chaleur.

Chez Hoval, cette solution, dénommée CombiVal, est commercialisée en diverses grandeurs pour répondre à tous les besoins, et en version acier émaillé ou inox. Il existe des modèles dotés de grandes surfaces d’échange permettant de les combiner avec une pompe à chaleur, par exemple. Sans oublier la version CombiVal WP avec pompe à chaleur intégrée. Et pour le cas où le chauffage est assuré par deux sources de chaleur, disons par une pompe à chaleur et un système solaire, Hoval a conçu les produits MultiVal. Ces appareils sont équipés d’une résistance électrique supplémentaire dans la partie inférieure pour le prélèvement de chaleur issue de l’énergie solaire.

L’accumulateur combiné. Ici, nous avons affaire à un accumulateur double fonction: il sert, d’une part, d’accumulateur de chauffage et est, d’autre part, utilisé pour l’eau chaude sanitaire. L’eau sanitaire haute température est stockée dans la partie supérieure de l’appareil tandis que la partie médiane contient l’eau dont la température est optimale pour le chauffage. Ce système permet ainsi de prélever l’eau des différentes strates de chaleur en fonction des besoins. Les avantages de cette solution sont une efficacité élevée de l’installation de chauffage, et donc une baisse des coûts, et la mise à disposition rapide d’eau chaude pour la maison.

Chez Hoval, vous trouverez les produits de cette variante dans la catégorie VarioVal. Les modèles VarioVal sont pratiquement tous équipés de série d’un registre solaire.

S’agissant d’accumulateurs combinés, il est très important qu’il n’y ait, si possible, aucun échange entre la zone supérieure bouillante et la zone inférieure froide - ceci permet en effet d’éviter les recharges incessantes. C’est la raison pour laquelle les accumulateurs VarioVal ont été conçus pour préserver au mieux la stabilité des niveaux de température. Lors d’un test réalisé par l’Institut indépendant pour la technologie solaire (SFP), ces accumulateurs ont obtenu les notes maximales pour la qualité de leur système de stratification.

Conseils pratiques

La consommation d’énergie nécessaire à la préparation de l’eau chaude sanitaire ne doit pas être sous-évaluée. La part dévolue au chauffage et à l’eau chaude peut excéder 50 pour cent, même dans des bâtiments extrêmement bien isolés. Pour que l’accumulateur d’eau chaude sanitaire fonctionne de manière véritablement efficace, écologique et économique, il est indispensable qu’il soit parfaitement dimensionné pour les besoins des utilisateurs. À retenir: la consommation par habitant et par jour varie entre 30 et 50 litres. Le choix de l’appareil approprié s’avère donc déterminant en termes d’efficacité. Emplacement de l’appareil: les portes de cave constituent souvent des obstacles au passage des accumulateurs d’eau sanitaire. Pour tirer le meilleur parti de votre accumulateur, il vaut la peine de considérer l’étiquette-énergie. La plupart des accumulateurs étant aujourd’hui déjà classés dans la catégorie énergétique B, ils sont très économes en énergie.