5 Conseils pour bien démarrer la saison de chauffage

5 Conseils pour bien démarrer la saison de chauffage

Nous vous avons concocté cinq conseils pour vous aider à maintenir vos coûts d’énergie aussi bas que possible durant la saison froide, tout en profitant d’une chaleur ambiante agréable dans la maison.

  • Conseils et astuces
  • Chauffer

L’arrivée de l’automne est imminente et, avec lui, les premiers frimas. Les demi-saisons sont souvent sous-estimées, poussant de nombreux propriétaires de maison et d’appartements à commettre des erreurs, entraînant d’énormes frais de chauffage supplémentaires.

Bien préparer le chauffage pour l’hiver

Bien avant l’arrivée de l’hiver, il est judicieux de contrôler votre installation de chauffage et de la soumettre à une maintenance en bonne et due forme. Cela permet de réduire les risques de panne durant la saison froide tout en améliorant la sécurité et en préservant l’environnement. Une maintenance régulière par le Service Hoval permet de garantir le parfait fonctionnement de votre installation et de prolonger son cycle de vie.

Aperçu des prestations de service

Laisser le chauffage en marche aussi durant la journée

La phase de montée en température est le processus le plus énergivore et, par conséquent, le plus onéreux pour un chauffage. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de ne tout simplement pas arrêter le chauffage durant la journée - même lorsque personne n’est à la maison. En lieu et place, il vaut la peine de sélectionner les températures les plus basses pour la durée de votre absence. De manière générale, le fait de réduire la température d’un seul petit degré Celsius permet d’économiser six pour cent d’énergie de chauffage.

Réguler la température durant la nuit

Une température ambiante élevée n’est bénéfique ni pour le sommeil ni pour la santé, et influe fortement sur la consommation d’énergie. C’est pourquoi il est judicieux de maintenir les températures préréglées de l’installation de chauffage aussi basses que possible - et tout spécialement dans la chambre à coucher. Nombreux sont les systèmes de chauffage à offrir l’option d’abaissement nocturne automatique. A cet égard. les vannes thermostatiques constituent une bonne alternative, car elles mesurent la température ambiante et coupent automatiquement le chauffage.

Veiller à une humidité suffisante de l’air

Le chauffage continu influe sur le taux d’humidité de l’air ambiant. En hiver, que l’air ambiant risque de devenir très sec, et donne l’impression d’être plus froid. Pour cette raison, il est important de procéder à des mesures régulières de l’humidité de l’air au moyen d’un hygromètre et, le cas échéant, de relever manuellement la valeur idéale. Un simple récipient d’eau placé près du radiateur ou du chauffage permet d’humidifier l’air. Ce faisant, il faut toutefois veiller à ce que l’air ne se charge pas exagérément en humidité, car il serait alors plus long et difficile à réchauffer et pourrait se révéler préjudiciable pour la santé. La valeur optimale en termes d’humidité de l’air se situe entre 40 et 60%.

N’encombrez pas vos radiateurs d’objets

Les radiateurs sont souvent détournés de leur fonction pour, par exemple, servir de surface de séchage rapide pour habits ou serviettes. Cela ralentit le réchauffement de la pièce et gaspille l’énergie de chauffage. Il en va de même lorsqu’un canapé, des rideaux ou des meubles sont placés devant les radiateurs. Pour éviter tout gaspillage, il est important de ne pas encombrer vos radiateurs - ce n’est que de cette manière qu’ils pourront déployer toute leur puissance thermique.