Efficacité énergétique maximale: refroidissement de centres de données

Efficacité énergétique maximale: refroidissement de centres de données

Climatiser les centres de données consomme des quantités d'énergie inouïes. Pas nécessairement. Hoval réussit à allier refroidissement fiable des salles de serveurs et efficacité énergétique : avec le système ServeCool.

  • Technique et innovation
  • Refroidir

Hoval ServeCool combine à lui seul trois modes de refroidissement: le refroidissement libre exploite l’air extérieur, ce indirectement via l’échangeur de chaleur. Ainsi les particules de poussière ne peuvent s’introduire dans les centres de données hautement sensibles. Lorsqu’un simple refroidissement par l’air extérieur ne suffit plus, intervient le refroidissement adiabatique, très économe en ressources. Il exploite l’humidité pour absorber la chaleur de l’air et ainsi la rafraîchir. Ces deux modes sont suffisants durant en moyenne 97% de la durée de service totale. Pour les 3% restants se déclenche le refroidissement mécanique. Cette redondance assure une fiabilité maximale et une consommation d’énergie minimale: les systèmes de refroidissement conventionnels toutefois, qui agissent par refroidissement libre et mécanique, doivent faire appel à un fonctionnement mixte durant 50% du temps, et à un refroidissement mécanique durant 25% du temps.

Le cœur du ServeCool est constitué de deux échangeurs de chaleur hyperefficaces à plaques à flux croisés. Ils sont l’expression des compétences de base de Hoval. D’une longueur de 1,20 m, ces plaques comptent parmi les grandes fabriquées par Hoval. Leurs dimensions garantissent un coefficient de récupération exceptionnellement élevé.

De l'air frais proche du point de rosée: grâce à l'adiabatique

Pour le refroidissement adiabatique, une pompe puise de l’eau dans un bac et la transmet à des buses d’humidification. Dans le premier des échangeurs de chaleur à plaques, l’eau est pulvérisée sur l’air extérieur qui, du fait de l’évaporation, se refroidit à quelque 6 K, donc proche du point de rosée. L’eau chauffée est recueillie dans le bac, pour être ensuite renvoyée aux buses d’humidification. Le second échangeur, monté sur le premier échangeur, assure la post-évaporation. Il retire en même temps la chaleur de l’air extrait.

Efficacité énergétique maximale: grâce au système de régulation ServeNet

Conjointement avec le système de régulation ServeNet nouvellement développé, l’appareil de climatisation ServeCool forme l’ensemble du système ServeLine. Le système de régulation compare également l’efficacité des opérations de refroidissement libre indirect, adiabatique et mécanique. Il régit aussi leur interaction et optimise ainsi leur consommation d’énergie. ServeNet fournit toutes les informations pertinentes pour une évaluation en temps réel du rendement énergétique (Power Usage Effectiveness, PUE), et peut être pleinement intégré à la gestion de l’infrastructure du centre de données (Datacenter Infrastructure Management, DCIM).

Une montée en puissance du refroidissement s'impose? Il suffit d'additionner plusieurs ServeCool.

ServeLine convient pour les centres de données à surface climatisée de cent à plusieurs milliers de mètres carrés. La puissance de refroidissement est évolutive: il suffit d’aligner les modules ServeCool pour tenir compte des besoins au fur et à mesure de leur évolution. En outre, la consommation très faible de ServeLine permet de maîtriser les coûts d’exploitation. Il en résulte un coût global (Total Cost of Ownership) comparativement faible. L’investissement est ainsi rapidement amorti grâce aux économies d’énergie réalisées.