5 conseils pour contrer la chaleur dans la maison

5 conseils pour contrer la chaleur dans la maison

La chaleur estivale peut se révéler insupportable dans les maisons d’habitation, car les murs emmagasinent la chaleur. L’article suivant vous montre les astuces pour garder votre logement au frais.

  • Conseils et astuces
  • Refroidir

Conseil 1: utiliser l'ombrage pour maintenir la chaleur hors de la maison

Pour éviter le réchauffement des espaces intérieurs, il convient de stopper les rayons du soleil afin qu’ils ne puissent pénétrer dans les pièces. Pour cela, il convient de privilégier les protections solaires extérieures, tels les volets roulants, les stores vénitiens ou les volets. Le matin, laissez les stores baissés afin d’empêcher le réchauffement de l’intérieur du bâtiment par le rejet immédiat de la chaleur.

Conseil 2: érer durant la nuit

De plus, il vaut la peine de fermer les fenêtres avant de partir le matin afin d’éviter la pénétration et la circulation d’air chaud dans la maison. De ce fait, la chaleur ne peut ni parvenir à l’intérieur ni être stockée dans les murs. Il est recommandé de n’ouvrir les fenêtres que lorsque la température extérieure est fraîche le soir, la nuit et le matin afin de rafraîchir les pièces. L’idéal consistant à provoquer des courants d’air en ouvrant portes et fenêtres.

Si vous disposez déjà d’une ventilation de confort, vous n’avez pas du tout besoin d’aérer. Un système doublé d’un contrôle de la qualité de l’air gère l’approvisionnement continu en air frais de toute la maison. Toutes les pièces sont alimentées en air frais riche en oxygène, de jour comme de nuit et sans courant d’air. Avec toute la fiabilité nécessaire, l’air vicié et les odeurs indésirables sont guidés à l’air libre par le système d’évacuation de l’air.

Conseil 3: débrancher tout appareil électrique inutilisé

Il ne sert à rien de lutter contre la chaleur extérieure si, à l’intérieur de la maison, des appareils électriques produisent une chaleur inutile. C’est pourquoi il vaut la peine, en été, de débrancher toute source de chaleur superflue du fait que tous les gros appareils électriques dégagent de la chaleur. Ils augmentent en effet la chaleur ambiante, comme le ferait le soleil. Il est donc pertinent de les brancher uniquement lorsque vous en avez besoin. Vous pouvez p. ex. sécher votre lessive à l’extérieur au lieu de vous servir du sèche-linge. Vous produirez ainsi moins de chaleur dans la maison, tout en économisant de l’énergie, ce qui constitue un autre effet secondaire positif.

Conseil 4: humidité de l'air optimale

Une humidité de l’air optimale constitue une autre condition incontournable pour le bien-être dans la maison. Pour ce faire, il est bon de maintenir le taux d’humidité aussi bas que possible. L’atmosphère dans la maison en sera d’autant plus agréable en cas de hautes températures de l’air extérieur. En cas de refroidissement sans déshumidification, la température de l’air ambiant, certes, baisse mais l’humidité relative augmente en moyenne de 60 à 80%. En présence d’une humidité de l’air relative élevée, l’être humain transpire, ce qui est perçu comme extrêmement désagréable.

Il est dès lors avantageux de recourir à un ventilo-convecteur à refroidissement actif. Cet appareil ne rafraîchit pas uniquement le bâtiment, il contrôle aussi l’humidité de l’air. L’utilisation d’un ventilo-convecteur permet de parfaitement préserver la zone de confort de l’être humain.

Conseil 5: Rafraîchir avec un système de chauffage

Si ces mesures ne suffisent pas pour assurer un rafraîchissement salutaire, il peut s’avérer intéressant de vérifier si son chauffage n’est pas combinable avec un système de refroidissement. Dans ce contexte, les pompes à chaleur offrent de nombreuses possibilités - vous en apprendrez davantage dans l’article du blog suivant: «Energiesparend und umweltschonend: Raumkühlung mit Wärmepumpen».