Contenu enregistré dans myHoval

Fichier enregistré dans myHoval

Une erreur est survenue lors de la sauvegarde du contenu dans myHoval.

Qu'en est-il de la qualité de l'air dans votre logement?

Pour le bien-être de votre famille, veillez à un air ambiant de bonne qualité.

La qualité de l’air que nous respirons entre nos quatre murs influence considérablement notre santé. Si vous ne possédez pas de ventilation domestique, vous risquez d’être confronté à des nuisances telles que les acariens. Nous vous conseillons volontiers pour trouver une solution optimale.

La ventilation de confort joue un rôle crucial. «Le renforcement constant de l’étanchéité des enveloppes de bâtiments au cours des deux dernières décennies a considérablement favorisé l’accumulation d’humidité et de poussière», constate Douglas Dockery, professeur à Harvard. L’utilisation de parfums et de rafraîchisseurs d’air, ainsi que le formaldéhyde contenu dans les panneaux de particules libèrent dans votre intérieur des vapeurs susceptibles d’irriter les personnes asthmatiques. Pour les logements, la meilleure solution est par conséquent une ventilation contrôlée comme HomeVent par exemple. Ainsi, même lorsque les fenêtres sont fermées, vous bénéficiez en permanence d’air frais et propre – indépendamment de la saison ou de la température extérieure.

Un homme adulte inspire en moyenne 22 000 fois par jour, ce qui revient à absorber entre 15 000 et 20 000 litres d’air. À chaque inspiration, il inhale environ 75 000 particules de poussière. Un gramme de poussière contient plus de 700 millions de molécules différentes, pouvant toutes représenter un danger pour la santé. Et nos enfants ne sont pas à l’abri de ce danger. En assurant une qualité d’air supérieure dans notre logement, nous ne laissons guère de chances aux allergies et même à l’asthme.

L’asthme et les allergies sont les maladies chroniques les plus fréquentes chez les enfants. Les crises sont provoquées par des allergènes domestiques, tels que les moisissures, la poussière, les poils d’animaux, ainsi que les substances chimiques contenues dans les produits de consommation courante.

Si vos enfants souffrent d'allergies ou d'asthme, suivez les règles ci-après pour réduire la pollution de l'air dans votre logement.

Ne laissez aucune chance aux acariens.

Les acariens microscopiques et leurs excréments sont de puissants allergènes et augmentent considérablement le risque d’asthme. Du linge de lit imperméable (sans PVC) constitue une méthode préventive efficace.

Éliminez la vermine.

Éliminez les cafards et limitez au minimum le désordre et la saleté. Les tas de linge sale et la vaisselle couverte de restes alimentaires constituent un environnement idéal pour les moisissures et les acariens, tandis que les piles de papier attirent les blattes. Une propreté irréprochable est le meilleur moyen de garder la vermine à distance.

Régulez l'humidité ambiante.

Régulez l’humidité ambiante aux environs de 50%. Une ventilation de confort s’avère utile à cet effet. Le taux d’humidité de l’air joue un rôle important pour de nombreux asthmatiques. Il peut être mesuré à l’aide d’un hygromètre vendu en magasin de bricolage. L’apparition de condensation sur les fenêtres, les murs ou les tuyauteries est le signe d’une humidité ambiante excessive.

Limitez cheveux et poils.

Faites la chasse aux cheveux et aux poils qui traînent dans votre logement, en particulier les poils d’animaux. Aspirez le sol plusieurs fois par jour avec un aspirateur doté d’un filtre HEPA. Nettoyez régulièrement les rideaux et les tapis. Lavez votre linge de lit une fois par semaine. Pour laisser respirer vos enfants, l’idéal est de disposer d’au moins une pièce à laquelle les animaux de compagnie n’ont pas accès. En cas d’allergie connue aux poils d’animaux, il vaut mieux renoncer aux animaux de compagnie.

Protégez les asthmatiques.

Gardez les asthmatiques à distance des gazinières. Par ailleurs, l’ouverture de la porte du four libère une onde de pression de dioxyde d’azote (NO2). Si votre enfant souffre d’asthme, il ne devrait pas se trouver dans la cuisine lorsque vous utilisez le four. Assurez-vous aussi de la bonne ventilation des poêles.

Privilégiez la qualité et le naturel.

Achetez des produits de qualité supérieure. Tout ce que vous apportez dans votre logement influence la qualité de l’air dans ce dernier. Optez idéalement pour des produits sans odeur. Tous les produits intégrant des parfums synthétiques devraient être stockés et utilisés à l’extérieur ou dans des pièces bien ventilées. Vous réduisez ainsi le risque de déclencher une crise d’asthme. N’oubliez pas que même des produits naturels contenant des huiles essentielles peuvent provoquer des réactions allergiques.

Source:
www.healthychild.org