Contenu enregistré dans myHoval

Fichier enregistré dans myHoval

Une erreur est survenue lors de la sauvegarde du contenu dans myHoval.

D'autres questions? - Vous trouverez les réponses ici!

Les fenêtres doivent-elles rester fermées avec HomeVent? 
Absolument pas! Vous pouvez laisser les fenêtres ouvertes aussi longtemps que vous le souhaitez. Mais avec une ventilation de confort, vous n’aurez que rarement besoin d’ouvrir les fenêtres.

Nous aimons aérer et nous vivons à la campagne!? 
Quand bien même vous aimez aérer, vous n’allez pas mettre le réveil toutes les deux heures la nuit pour aérer votre chambre comme il faudrait le faire pour obtenir un air ambiant parfaitement hygiénique dans une pièce sans ventilation de confort. De plus, comment faites-vous quand vous n’êtes pas chez vous? Qui évacue l’humidité de la literie et des serviettes et les émanations des tapis et des meubles? L’air de la campagne, si pur soit-il, ne vous sera d’aucune utilité s’il n’entre pas dans la pièce.

Un système de ventilation fait tourbillonner la poussière!? 
C’est exactement le contraire! La filtration de l’air réduit nettement la pénétration de poussière dans la pièce. La qualité élevée de l’air est toutefois importante pour la ventilation de confort. L’échange d’air est si doux qu’aucun courant d’air n’est palpable. La pratique montre qu’un faible époussetage est requis.

Un système de ventilation est un téléphone fixe?! 
Même les oreilles les plus fines n’entendront aucun bruit provenant des conduits de ventilation de la pièce mitoyenne. Les «silencieux de téléphonie» ou les longueurs de conduits correspondantes déjouent les plans de tout «espion» ou auditeur indésirable. Le niveau d’insonorisation du conduit d’air est par ailleurs défini de manière à être supérieur à celui de la cloison ou de la porte communicante.

Une installation de ventilation entraîne des «courants d’air»!? 
L’air est acheminé si lentement dans la pièce que les courants d’air sont impossibles. Le chauffage d’un radiateur traditionnel produit un mouvement d’air nettement supérieur à celui d’une ventilation de confort.

Je ne veux pas construire de maison passive!? 
L’installation d’un système de ventilation ne nécessite pas forcément la construction d’une maison passive. Toutes les actuelles normes de construction préconisent une installation de ventilation. Mais les maisons passives (A++) ou les bâtiments des catégories A+ et A selon le certificat énergétique autrichien exigent toujours une ventilation à récupération de chaleur, afin de garantir une faible consommation d’énergie.

Les conduits d’air sont douteux du point de vue de l’hygiène!? 
Beaucoup ont en tête les images épouvantables de conduits d’aération fortement encrassés dans des systèmes de ventilation mal entretenus de bureaux et d’hôtels. Mais ces photos n’ont rien à voir avec les conduits d’air d’une ventilation de confort. Seuls des tuyaux lisses sont utilisés et une grande importance est accordée à la facilité de nettoyage ultérieure. Des filtres de qualité supérieure assurent une excellente protection contre la pénétration de saletés depuis l’extérieur. Aucun défaut d’hygiène n’est à craindre en cas de remplacement régulier du filtre.

Une installation de ventilation n’a de sens que si les bâtiments sont étanches!? 
Une installation de ventilation est également indiquée sur les bâtiments qui ne sont pas totalement étanches (bâtiments anciens). Mais une ventilation ne peut déployer sa pleine puissance énergétique que dans des bâtiments très étanches à l’air. Car la chaleur ne peut être récupérée qu’à partir de l’air échangé par l’intermédiaire de l’appareil. Votre «veste Goretex» est du reste également étanche à l’air, mais pas à la vapeur. Il doit en être de même pour le bâtiment.

De plus en plus de technique!? 
Une ventilation de confort implique certes une domotique supplémentaire, mais cette dernière est très facile d’utilisation. Si on dit «A» (comme le prescrit le code du bâtiment) et que les bâtiments sont étanchés, il faut également dire «B» pour acheminer la quantité d’air nécessaire. Sans cette technique, l’obtention d’un air ambiant hygiénique et d’un bâtiment peu énergivore de catégorie A++, A+ ou A est tout simplement impossible.

Une installation de ventilation consomme beaucoup d’électricité!? 
La consommation d’énergie annuelle de l’installation de ventilation d’une maison individuelle fonctionnant toute l’année est comprise entre 350 et 550 kWh soit, selon le tarif de l’électricité, un coût annuel de 70.– à 110.– francs. En plus d’une amélioration sensible de l’air ambiant, une installation de ventilation génère des économies d’énergie de chauffage nettement plus importantes, de l’ordre de 375 litres de mazout ou 800 kg de pellets.

Je ne peux pas avoir de cheminée dans mon salon!? 
Les systèmes de ventilation mécanique et les cheminées ne sont pas incompatibles dans l’espace de vie. La cheminée doit toutefois fonctionner indépendamment de l’air ambiant ou être dotée d’un dispositif de sécurité.

Un système de ventilation rend l’air stérile!? 
La ventilation de confort ne rend pas l’air stérile mais simplement plus propre. Les composants de l’air qui posent problème tels que les poussières fines nocives pour la santé ou les allergènes sont filtrés de l’air fourni. Tous les autres composants gazeux de l’air sont en revanche conservés. Des études montrent que les résidents de maisons ventilées mécaniquement souffrent beaucoup moins de troubles respiratoires que les résidents de maisons «naturellement» ventilées comparables.

Je ne peux pas m’offrir une ventilation de confort!? 
En Europe centrale, un habitant passe en moyenne deux tiers de sa vie dans son logement. Une ventilation de confort est par conséquent avant tout une question de confort, de santé et de qualité de vie et ne relève donc à proprement parler pas d’une simple question de rentabilité économique. Un air frais et sain devrait toujours impérativement accompagner un intérieur bien chauffé. Car un chauffage ou une maison bien chauffée ne peut être amorti au sens classique du terme. D’un point de vue économique, la sécurisation de la valeur du bâtiment constitue en effet l’argument décisif à long terme.