Contenu enregistré dans myHoval

Fichier enregistré dans myHoval

Une erreur est survenue lors de la sauvegarde du contenu dans myHoval.

Des granulés de bois pour la Fleur de pierre

Des granulés de bois pour la Fleur de pierre

Monte Generoso / TI
  • Hôtel
  • Nouvelle construction
  • Biomasse

Le bois local conquiert les montagnes suisses en tant que source d’énergie. La Fleur de pierre du Monte Generoso, un ouvrage de l’architecte-star Mario Botta, est dotée d’une centrale de chauffage à granulés Hoval.

Ce bâtiment original et son système de chauffage invitent à voir loin, y compris sur le plan énergétique. Le trajet à lui seul fait déjà sensation: il faut 40 minutes au train à crémaillère pour rallier le sommet du Monte Generoso, à 1700 m d’altitude, au départ du lac de Lugano. Depuis 125 ans, il ne fascine pas uniquement les passionnés de chemins de fer.

Une autre surprise de taille attend depuis peu les passagers à leur arrivée: l’architecte suisse Mario Botta, célèbre pour ses églises, chapelles, immeubles résidentiels et bureaux aux formes rigoureusement géométriques, a dessiné pour le Monte Generoso un bâtiment semblable à une fleur taillée dans la pierre: deux restaurants et une salle de conférence offrent une vue dégagée sur les montagnes et le lac. Désormais, le Monte Generoso attire également les amateurs d’architecture.

Du fait que Hoval maîtrise et propose l’ensemble des technologies, une solution appropriée peut être trouvée, quelles que soient les contraintes.

Solution en cascade à base d’énergies renouvelables exclusivement

Alors que l’ancien bâtiment était chauffé au mazout, le bois convient mieux à la Fleur de pierre. Certes, les granulés de bois doivent également être transportés par voie ferrée. Cela dit, la majesté du site plaidait naturellement en faveur d’une source d’énergie durable et neutre en CO₂. À l’intérieur de la Fleur de pierre, deux Hoval BioLyt (160) fournissent une puissance de chauffage maximale de 320 kW. En fonction de la quantité de chaleur requise, une ou deux chaudières sont en fonctionnement. Deux accumulateurs tampons d’énergie Hoval EnerVal (3000) complètent idéalement le système: en effet, ils fournissent de l’énergie à la demande en vue de couvrir les besoins immédiats. Cela évite la mise en marche et l’arrêt trop fréquent des chaudières à granulés de bois suite aux fluctuations de la demande. En mode de fonctionnement constant, ils assurent une efficacité maximale.

Déchargement des granulés au moyen d'une pompe refoulante

Pourquoi utiliser des granulés plutôt que des plaquettes de bois? Les granulés stockent davantage d’énergie par mètre cube et, du fait de leur compacité, nécessitent moins d’espace de stockage. De plus, ils sont plus faciles à transporter, ce qui constitue un atout important pour un tel site. En effet, pour couvrir les besoins de chaleur annuels, estimés à plus de 400 MWh, pas moins de 90 à 100 tonnes de granulés doivent être acheminées sur le Monte Generoso. À cet effet, la citerne de granulés est hissée du camion sur le train, puis une pompe refoulante, installée à demeure à l’entrée du silo de stockage, assure le déchargement du train vers ce dernier.

Autres arguments en faveur des granulés de bois

Inutile de se demander si une pompe à chaleur aurait éventuellement été plus appropriée: vu les températures relativement basses qui règnent en montagne, une pompe à chaleur air/eau atteindrait sans doute difficilement le rendement souhaité. Quant au forage que nécessiterait une pompe à chaleur eau glycolée/eau, le sous-sol rocheux ne permet pas de l’envisager. Ces constats et considérations sont autant d’arguments en faveur du recours aux granulés de bois à une telle altitude.

Du fait que Hoval maîtrise et propose l’ensemble des technologies, une solution appropriée peut être trouvée, quelles que soient les contraintes. Pour les lieux isolés ne pouvant pas être approvisionnés en gaz et pour lesquels une pompe à chaleur est exclue pour des raisons climatiques ou géologiques, les granulés de bois représentent une alternative écologique au mazout. La centrale de chauffage du Monte Generoso en donne l’exemple et la preuve.