Contenu enregistré dans myHoval

Fichier enregistré dans myHoval

Une erreur est survenue lors de la sauvegarde du contenu dans myHoval.

Chauffage hybride à 1600 mètres d’altitude

Chauffage hybride à 1600 mètres d’altitude

Davos

À Davos, les installations de chauffage de deux petits locatifs devaient être remplacées. Co-propriétaire Jacques Zuber et l’entreprise sanitaire F. Sprecher AG, ont élaboré avec Hoval une solution respectueuse de l’environnement.

  • Immeuble collectifs
  • Rénovation
  • Pompe à chaleur

Les deux locatifs identiques ont été construits en 1968 - les premiers bâtiments en éléments préfabriqués dans le canton des Grisons. Impossible de le deviner en les regardant aujourd’hui. Ayant fait l’objet de modernisations permanentes, les immeubles offrent un aspect très soigné. Selon Jacques Zuber, la responsabilité en revient à des «propriétaires d’étage ouverts et progressistes».

Il y habite lui-même depuis 2002 et s’occupe, en tant que chef de projet bénévole, de tous les travaux de transformation et d’assainissement de la coopérative. Une tâche dont il s’acquitte avec toutes les compétences techniques qui sont les siennes: durant 40 ans, il a conçu et construit de grandes installations pour l’industrie lourde. 

C’est à l’automne 2018 que s’est présenté le cas dont il est ici question. En service depuis 20 ans, les installations de chauffage des deux maisons commençaient à poser problème. Il s’agissait en l’occurrence de chaudières à mazout dotées chacune d’une citerne de 16’000 litres. Jacques Zuber s’est donc mobilisé pour trouver une nouvelle solution. «J’ai analysé sept variantes de systèmes, parfois avec des consultants en énergie». Au final, seules deux d’entre elles sont examinées en détail avec le chauffagiste Fabian Sprecher: une nouvelle chaudière à mazout et une solution hybride alliant une pompe à chaleur et une chaudière mazout à condensation reliées entre elles. Les deux variantes sont soumises aux co-propriétaires. «Les propriétaires se sont clairement prononcés en faveur de la solution hybride impliquant une grande part d’énergie renouvelable, et ce malgré le surcoût initial», commente Jacques Zuber.

La durée d’immobilisation n’a été que de cinq semaines par locatif. Et tous les composants Hoval ont fonctionné à la perfection dès le début.

Jacques Zuber, co-propriétaire et responsable du projet

Une seule pompe à chaleur pour 18 unités d’habitation par maison

Le concept approuvé par les propriétaires prévoyait pour chaque maison deux pompes à chaleur air/eau UltraSource B comfort C (11) ainsi qu’une chaudière à mazout à condensation UltraOil (80), un accumulateur d’eau chaude CombiVal CR 800 et un accumulateur tampon EnerVal 800 - des produits Hoval de bout en bout. Le spécialiste en chauffage Fabian Sprecher explique ce choix: «Avec des systèmes hybrides, la combinaison de produits de fabricants différents est souvent difficile à coordonner et leur fonctionnement peut s’avérer problématique. En tant que prestataire unique, Hoval nous offrait une solution hybride garantissant une communication parfaite entre la pompe à chaleur et la chaudière à mazout à condensation.»

Mais avant que Fabian Sprecher ne passe commande, il est contacté par le conseiller technico-commercial de Hoval Grisons, Rico Gerschwiler. «Il me signalait que la pompe à chaleur UltraSource B comfort C (17) représentait une solution encore plus performante.»

Avec ce nouveau modèle plus imposant, une seule pompe à chaleur suffisait pour une surface habitable nette de 750 mètres carrés et 18 unités d’habitation par locatif. Avec une heureuse surprise à la clé: cette solution s’avérait même moins onéreuse. «La bonne collaboration que nous entretenons avec Hoval depuis des années a une nouvelle fois fait merveille», déclare Fabian Sprecher.

En tant que prestataire unique, Hoval nous offrait une solution hybride garantissant une communication parfaite entre la pompe à chaleur et la chaudière à mazout à condensation.

Fabian Sprecher, F. Sprecher AG

En cinq semaines seulement

Les travaux ont débuté le lendemain du lundi de Pâques 2020: démontage de l’ancienne installation, montage des nouveaux composants, installation électrique entièrement neuve, creusage et fondation de l’unité extérieure ainsi que carottages. Jacques Zuber était partout présent. Il explique: «La collaboration entre F. Sprecher AG et Hoval s’est déroulée de manière exemplaire, la durée d’immobilisation par locatif a été de cinq semaines seulement. Et tous les systèmes ont immédiatement fonctionné à la perfection.»

Dans les faits: d’avril à octobre, l’approvisionnement énergétique des deux locatifs davosiens est presque exclusivement assuré par de l’énergie renouvelable. Et, en hiver, à partir d’une température extérieure de moins sept degrés et en cas d’occupation de tous les appartements, la chaudière à mazout s’enclenche automatiquement. La consommation annuelle de mazout a chuté de 30 pour cent. Et grâce à l’étroite collaboration de tous les intervenants, le montant plafond s’est même révélé nettement moins élevé que prévu.