Contenu enregistré dans myHoval

Fichier enregistré dans myHoval

Une erreur est survenue lors de la sauvegarde du contenu dans myHoval.

Chauffage efficace de bâtiments historiques

Chauffage efficace de bâtiments historiques

Prague, Tchéquie
  • Autre bâtiment
  • Rénovation
  • Gaz

Fouler les tapis rouges, admirer les bustes en marbre et les colonnes baroques, puis se laisser nonchalamment choir dans un fauteuil rembourré. Le rideau se lève: «Cosi fan tutte» de Wolfgang Amadeus Mozart.

Une technologie de pointe pour un opéra …

«Ainsi font-elles toutes» - traduit littéralement, le titre de cet opéra pourrait également s’appliquer à la centrale de chauffage: le Théâtre national de Prague a fait installer deux chaudières UltraGas (1440D) de Hoval. Son exemple a été suivi pour l’assainissement technique de nombreux bâtiments anciens, voire historiques. Au sein de la chaudière UltraGas l’échangeur de chaleur aluFer, petit bijou de technologie et exclusivité Hoval, est à l’œuvre. Cet échangeur de chaleur intégré parvient à récupérer jusqu’à 15 pour cent de l’énergie utilisée. Pour le bien-être de l’environnement - et du porte-monnaie.

… fait des émules

Les excellentes expériences vécues par le Théâtre national ont encouragé le Théâtre des États et l’Opéra national à opter à leur tour pour une chaudière à condensation UltraGas de Hoval. La technologie de l’efficacité énergétique est une tradition chez Hoval - comme l’est peut-être l’opéra aux théâtres praguois. Petite musique d’avenir. La durabilité, telle que Hoval la conçoit.

Des innovations avec ambition

Depuis sa commercialisation au début des années nonante, la chaudière à condensation UltraGas de Hoval s’est écoulée à plus de 70 000 exemplaires - au gré des perfectionnements que Hoval n’a bien sûr cessé d’opérer.
Une technologie sophistiquée se niche dans chaque chaudière à condensation UltraGas de Hoval. L’échangeur de chaleur aluFer, une innovation Hoval brevetée, dispose de lamelles en aluminium dans son enveloppe en acier inox. Des gaz de fumée, issus de la combustion du gaz, et de la vapeur d’eau contenue dans les gaz de fumée, il parvient à extraire la moindre petite parcelle de chaleur. C’est pourquoi la chaudière consomme moins de gaz.
Dans un système hybride avec une chaudière à granulés de bois BioLyt de Hoval, par exemple, la chaudière à gaz à condensation UltraGas de Hoval donne aussi parfaitement le change.